Les grands chats font partie intégrante de la vie humaine depuis des siècles. Adulés par les Égyptiens pour leurs talents de chasseurs, puis mis au ban au moyen âge en raison de superstitions, ils ont retrouvé leur place dans les foyers contemporains. Actuellement, les chats occupent une position significative en France, présents dans 28% des foyers. Avec leur charme, leur affection et leur côté espiègle, les chats règnent aussi sur internet, avec plus de 2 millions de vidéos et plus de 6.5 milliards de photos de chats en ligne. Le mot cat figure parmi les recherches les plus courantes sur Internet. À cette occasion, découvrez des informations essentielles sur ces compagnons félins.

Quelle nourriture convient le mieux pour les grands chats ?

Entre pâtée et croquettes, le choix se pose pour tout propriétaire de grands chats, que ce soit en alimentation grand public ou vétérinaire de qualité. La clé réside dans un équilibre nutritionnel, avec une variété suffisante en nutriments et un dosage approprié pour une nutrition optimale. Si vous avez des préoccupations à propos des grands chats, visiter des sites spécialisés dans ce domaine. En tant que carnivore fondamental, notre félin domestique doit puiser des protéines, des acides gras, de la thiamine (vitamine B1) et de la taurine, essentielle pour stimuler l’apport en acides aminés.

A découvrir également : Les pires prédateurs d'Afrique : Les animaux sauvages les plus dangereux

La nourriture doit également fournir d’autres vitamines, telles que la vitamine A et la vitamine D, que le corps du grand chat ne peut produire lui-même. Avant de choisir entre la nourriture humide et les croquettes, il est crucial de comprendre l’ensemble de ses besoins énergétiques et de vérifier systématiquement la composition des produits disponibles dans le commerce. Ensuite, la ration doit être ajustée en fonction du mode de vie de votre grand chat.

Le concept de territoire chez les grands chats 

Les grands chats domestiques ont réussi à coloniser la majeure partie du monde grâce à leur adaptabilité remarquable aux climats et aux modes de vie humains. Dès lors que leur environnement répond à leurs besoins importants de survie et de reproduction, les grands chats s’y épanouissent et délimitent un territoire qui englobe des ressources alimentaires. Ils ont des abris nécessaires à leur protection, dissimulation et élevage de la progéniture. Pour le chat, son territoire se subdivise en trois zones principales.

Sujet a lire : En quoi un collier avec traceur GPS peut aider les propriétaires de chats ?

La zone de repos inclut des cachettes pour se reposer et se mettre à l’abri en cas de besoin, souvent un lieu de couchage confortable pour les grands chats domestiques de compagnie. Le lieu de couchage principal est généralement au centre du territoire, avec le reste se définissant autour de lui. La zone d’activité englobant l’espace de chasse, de jeu, de divertissement, d’exploration et de découverte du chat. La zone d’élimination est réservée aux besoins. Pour les chats d’intérieur, cela se limite à la litière, tandis que pour les chats d’extérieur, il est capital que cette zone du territoire soit isolée pour des raisons d’hygiène et de confort.